Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Rappel de Dieu
  • Le Rappel de Dieu
  • : Ce blog est destiné à tous les musulmans qui cherche à se rapprocher d'Allah par Sa Parole et celle de notre bien aimé prophète(saw). Par ailleurs, les non- musulmans qui veulent apprendre ou s'intéresser l'islam et ses innombrables richesses sont les bienvenues. Des thèmes, des histoires, de la spiritualité..y sont abordés. Contact : le-rappel@live.fr vos suggestions sont les bienvenues. ACCUEIL
  • Contact

Evènement

Thème du moment

Vaincre les tentations

 

La lutte contre les tentations, le plus souvent appeller en arabe " jihad nafs" littéralement  "effort contre son égo", implique pour le musulman de faire les efforts pour aboutir à une maitrise de soi.

Cela suppose un effort intellectuel pour disserner la limite entre le bien et le mal, entre le "hallal" et le" hram", entre la bonne action et la mauvaise action.

Cependant, l'effort intellectuel ne suffit pas. En effet, il est necessaire d'agir en consequence pour arriver à gérer et à controler son instinct et ses pulsions . Pour cela le croyant doit se contenir en étant maître de son ego.

C'est pourquoi le musulman est appeller à délaisser l'illicite pour parfaire son caractère et à se rapprocher du modèle, à savoir le prophète Mohammed (saw).

      Qu'Allah face de nous des musulmans sincères.

Allahouma amine.

Archives

5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 14:02

L’orgueil : c’est le refus de la vérité énoncée par autrui et le mépris des gens.

Le Prophète sallallahu 3alayhi wa sallam a dit ce qui signifie :


«
 L’orgueil, c’est refuser la vérité et mépriser les gens »

[rapporté par Mouslim].


« Refuser la vérité » signifie la rejeter et ne pas l’accepter de la part de celui qui l’a énoncée. « Mépriser les gens » signifie les dédaigner. On comprend de ce
 hadith que l’orgueil consiste à refuser la vérité dite par quelqu’un d’autre tout en sachant pourtant qu’il a raison, et ce parce que l’autre est plus jeune ou pauvre, un élève ou encore quelqu’un de faible. « Mépriser les gens » signifie les considérer avec dédain : par exemple faire preuve d’orgueil à l’égard d’un pauvre et le regarder d’un œil méprisant, se détourner de lui ou bien s’adresser à lui d’une manière hautaine.

Repost 0
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 12:18

22780 101225379908398 100000628104999 31942 1421450 n Nous entrons ce week-end dans un mois dont les 10 premiers jours sont bénies ! Encourageons nous mutuellement aux bonnes oeuvres et également à jeûner inchallah.

 

Certaines femmes du prophète (saw) rapportent :

 

" Le prophète(saw) jeûnait les 9 premiers jours de Dhul hijja, le jour d'Achoura et trois jours par mois" 

 

rapporté par Ahmad, Abou dawud et An nassa'i.

Repost 0
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 13:04

1-saudi-hajj-islam-mecca_505.jpg

 

Voici, ci-après, quelques hadiths se rapportant au pèlerinage et à la visite sainte.

 

Abû Hurayra rapporte la conversation suivante:

On demanda au Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam):

 

"Quelle est la meilleure action que l'on puisse faire ? 

" Il répondit: " Croire en Allah et en Son Messager " 

 

On lui demanda : " Mais encore ? " 

Il dit: " Faire le jihâd dans le chemin d'Allah. 


" On lui demanda: " Et quoi encore ? " 

Il dit :" Un pèlerinage sincère » 

(Rapporté par Al Boukhari & Mouslim) 

 

Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit:

« Celui qui accomplit le pèlerinage sans proférer des paroles obscènes, ni commettre des actes indécents, sort de son pèlerinage aussi innocent que le jour de sa naissance» 

(Rapporté par Al Boukhari & Mouslim) 

 

 «La visite sainte est un acte expiatoire des péchés. Le pèlerinage sincère ne peut être récompensé que par le Paradis» 

(Rapporté par Al Boukhari, Mouslim & At Tirmidhi)

 

 

Abû Hurayra (Radia Allah ‘anh) rapporte la parole suivante du Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam): « Les pèlerins et les visiteurs de la Demeure sainte sont les hôtes d'Allah. Quand ils L'invoquent, Il leur répond et quand ils demandent le pardon, Il le leur accorde» (Rapporté par an-Nasâ'î, Ibn Mâja, Ibn Khuzayma et Ibn Hibbân) 

 

Burayda rapporte que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a comparé ainsi le pèlerinage : « Dépenser l'argent pour aller en pèlerinage vaut sept cent fois le dépenser pour la face de Dieu» (Rapporté par al-Bayhaqî, Ahmad et al-Tabarâni


Repost 0
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 20:20

 

ShowPic.php.gifLe programme du Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, pendant le mois de Ramadan était exceptionnel par rapport aux autres jours de l’année : il accomplissait davantage les actes de piété et les œuvres susceptibles de le rapprocher de son Seigneur, Exalté soit-Il. Le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, était conscient que les jours et les nuits de ce mois béni jouissaient d’un grand mérite, par lequel Allah, Exalté soit-Il, les a distingués des autres jours de l’année.

 

Bien qu’Allah, Exalté soit-Il, lui ait pardonné ses péchés antérieurs et postérieurs, le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, faisait preuve d’une assiduité optimale dans la dévotion à son Seigneur, Exalté soit-Il. Dans les lignes suivantes, nous mettrons en exergue une partie de sa ligne de conduite, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, pendant le mois de Ramadan en vue de stimuler les volontés pour le prendre comme modèle et pour se conformer à sa Sunna, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam. Pendant ce mois sacré, le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, multipliait les actes d’adoration. Djibriil (l’Ange Gabriel) venait chaque nuit lui enseigner le Coran tout au long du mois. Lorsqu’ille rencontrait, le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, se hâtait de faire le bien et était plus généreux que le vent porteur de pluie.

 

En fait, sa générosité augmentait pendant le mois sacré, au cours duquel il prodiguait les aumônes et les bienfaisances, en plus de son assiduité dans la récitation du Coran, dans la multiplication des prières surérogatoires et des évocations, et dans l’observance de la retraite spirituelle. Le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, consacrait au mois de Ramadan des actes cultuels qu’il n’accomplissait pas dans les autres jours de l’année, si bien qu’il n’interrompait pas son jeûne pendant deux ou trois jours de suite pour s’adonner à l’adoration, au moment où il interdisait à ses Compagnons le jeûne continuel. Quand ils lui dirent : « Mais toi, tu l’observes », le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, leur répondit : « Je ne suis pas comme vous. Mon Seigneur me nourrit et me désaltère » (Boukhari et Mouslim).

 

Le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, incitait les Musulmans à prendre le repas de Sahour et disait : « Prenez le Sahour, car il comporte une bénédiction » (Boukhari et Mouslim).

Il avait, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, l’habitude de hâter la rupture du jeûne et de retarder le Sahour. Il est établi que le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, rompait son jeûne juste après le coucher du soleil, et avant d’accomplir la prière du Maghreb.

 

Il disait, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam : « La situation des Musulmans restera favorable tant qu’ils se hâteront de rompre leur jeûne (à l’heure prescrite) » (Boukhari et Mouslim). Il rompait, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, son jeûne par la consommation de quelques dattes fraîches ou sèches ou, s’il ne trouvait ni les unes ni les autres, par quelques gorgées d’eau. Pour ce qui est du Sahour, il avait l’habitude de le retarder de telle sorte que le temps compris entre le moment où il avait terminé son repas et celui où il faisait la prière de Fajr était celui de la récitation de cinquante versets du Coran . Lors de la rupture du jeûne, le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, implorait Allah, Exalté soit-Il, de lui donner le bien de ce bas monde et de l’au-delà. Par ailleurs, il embrassait ses épouses pendant la journée de Ramadan et les caressait sans coït.

 

Parfois, il entretenait des rapports charnels avec une de ses épouses et était encore en état d’impureté à l’avènement du temps de la prière de Fajr. Alors, il faisait le Ghosl, ablutions majeures, et jeûnait. Le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, n’a jamais abandonné la lutte dans le sentier d’Allah, Exalté soit-Il, pendant le mois de Ramadan. La preuve en est que, pendant ce mois sacré, il a, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, commandé les plus grandes batailles, et en particulier Badr et la conquête de la Mecque, si bien que Ramadan a pris le nom du mois du Djihaad. Pendant ses voyages, tantôt il jeûnait, tantôt il s’en abstenait, et avait l’habitude de donner à ses Compagnons le choix entre l’accomplissement du jeûne ou le fait de s’en abstenir. Cependant, quand ils s’approchaient de l’ennemi, il leur ordonnait de rompre leur jeûne pour être capables de mener le combat.

 

Abou Ad-Dardaa’, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté ce qui suit : « Au cours du mois de Ramadan, nous partîmes avec le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, en voyage, alors que la chaleur était torride. Aucun de nous ne jeûnait excepté le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, et ‘Abdallah Ibn Rawaahah, qu’Allah soit satisfait de lui » (Mouslim).

 

L’année de la conquête, lorsque le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, prit le chemin de la Mecque pendant le mois de Ramadan, il était en jeûne et les Compagnons l’imitaient. Quand il arriva à Kouraa’ Al-Ghamiim, il demanda de lui apporter un récipient rempli d’eau qu’il leva. Quand les Compagnons se tournèrent vers lui et le virent faire ainsi, il en but. Plus tard, quand on l’informa que certains Compagnons avaient pourtant poursuivi leur jeûne, il dit : « Ceux sont eux les désobéissants ! Ceux sont eux les désobéissants ! » (Mouslim).

 

Jusqu’à sa mort, le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, entreprenait une retraite spirituelle pendant le dernier tiers du mois de Ramadan, dans le but de se vouer entièrement à son Seigneur, Exalté soit-Il, et de s’adonner exclusivement à Son invocation et à Son évocation avec ferveur. L’année où il rendit l’âme, le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, passa vingt jours en retraite spirituelle. D’habitude, dès l’avènement de la dernière décade du mois de Ramadan, il veillait les nuits en prières, réveillait ses épouses pour accomplir les prières nocturnes et retroussait ses manches pour se mettre à l’adoration et à l’évocation persévérante d’Allah, Exalté soit-Il. Voilà en quoi consiste en gros sa ligne de conduite, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, sa méthode et sa Sunna.

 

Cher jeûneur, nous avons d’urgence besoin de prendre notre Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, comme modèle à suivre dans les actes d’adoration et les œuvres susceptibles de nous rapprocher d’Allah, Exalté soit-Il. Même s’il est impossible d’imiter sa persévérance, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, le serviteur d’Allah, Exalté soit-Il, est enjoint de s’efforcer de se rapprocher de la perfection et de suivre la voie du juste milieu. Il doit savoir que le salut réside dans le fait d’imiter le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, et de suivre ses pas.

Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 16:15

mom.jpgEn ce mois de misérocorde, cela suppose un effort tout particulier sur la considération que l'on doit avoir en permanence avec nos parents. La particularité de la mère en islam est d'autant plus importante. 

 

 

Un homme se dirigeait vers la Mecque pour le Pèlerinage et il portait sa maman durant le pélerinage sur son dos. Il demanda alors au Prophète :« Ô Messager d'Allah, est-ce que j'ai rendu son droit à ma maman ? »alors il répondit : «

 

Même pas d'un cri qu'elle a poussé lorsqu'elle t'a porté et mis au monde ! ».

 

L'homme, étonné, s'est écrié « Comment cela se fait-il ô Messager d'Allah ? ».

Le Messager répondit : « Tu la portes en attendant sa mort alors qu'elle t'a porté en attendant ta vie! »

Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 21:15


Le prophète Muhammed paix et bénidiction sur lui a dit : 




" Soyez bon envers vos parents pour que vos fils soient bon envers vous " 


بروا أبائكم تبركم أبنائكم 


Rapporté par Al-Hakem
Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 21:12

Le prophète muhammed paix et bénédiction sur lui a dit :

" Les femmes sont les sœurs des hommes ; seuls les nobles de nature qui les honorent et traitent bien et seuls les infâmes qui les dédaignent "


إنما النساء شقائق الرجال، ما أكرمهن إلا كريم، وما أهانهن إلا لئيم


Rapporté par Assaker
Repost 0
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 19:36















Le Prophète Sidna Mohammed–Salut et Paix soient sur Lui- a dit:

«C'est le mois de la patience, et la récompense de la patience est le Paradis.

C'est le mois du don.

C'est un mois dans lequel les ressources du croyant augmentent.

Un mois dont le début est miséricorde, dont le milieu est pardon et la fin affranchissement du feu de l'Enfer».


(Bayhaqi)
Repost 0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 23:14
  • Le prophète muhammed paix et bénédiction sur lui a dit :


    " Celui d'entre vous qui se reveille le matin en sécurité parmi les siens ne souffrant d'aucun mal dans son corps et possèdent la nourriture de sa journée, c'est comme si l'on avait amassé pour lui tous les biens de ce monde "


    من أصبح منكم آمنا في سربه ، معافى في جسده ، عنده قوت يومه ؛ فكأنما حيزت له الدنيا بحذافيرها


    ٌRapporté par Tirmidi
Repost 0
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 13:35

Abdallah Ibn Omar (qu'Allah Soit Satisfait de lui) rapporte: «L'envoyé d'Allah (Paix et Bénédiction sur Lui) a dit :

«Le Jêune et le Coran intercèderont en faveur du serviteur le Jour de la Résurrection.

 Le Jêune dira : "Ô Mon Seigneur ! je l'ai empêché de se nourrir et de satisfaire son désir, prends moi donc comme intercesseur en sa faveur".

 Et le Coran dira : "Je l'ai empêché de dormir la nuit, prends moi donc comme intercesseur en sa faveur." Et ils intercèderont.»

(Rapporté par l'Imam Ahmed)
Repost 0