Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Rappel de Dieu
  • Le Rappel de Dieu
  • : Ce blog est destiné à tous les musulmans qui cherche à se rapprocher d'Allah par Sa Parole et celle de notre bien aimé prophète(saw). Par ailleurs, les non- musulmans qui veulent apprendre ou s'intéresser l'islam et ses innombrables richesses sont les bienvenues. Des thèmes, des histoires, de la spiritualité..y sont abordés. Contact : le-rappel@live.fr vos suggestions sont les bienvenues. ACCUEIL
  • Contact

Evènement

Thème du moment

Vaincre les tentations

 

La lutte contre les tentations, le plus souvent appeller en arabe " jihad nafs" littéralement  "effort contre son égo", implique pour le musulman de faire les efforts pour aboutir à une maitrise de soi.

Cela suppose un effort intellectuel pour disserner la limite entre le bien et le mal, entre le "hallal" et le" hram", entre la bonne action et la mauvaise action.

Cependant, l'effort intellectuel ne suffit pas. En effet, il est necessaire d'agir en consequence pour arriver à gérer et à controler son instinct et ses pulsions . Pour cela le croyant doit se contenir en étant maître de son ego.

C'est pourquoi le musulman est appeller à délaisser l'illicite pour parfaire son caractère et à se rapprocher du modèle, à savoir le prophète Mohammed (saw).

      Qu'Allah face de nous des musulmans sincères.

Allahouma amine.

Archives

16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 00:55

undefinedLes gens ont discuté de la mahabbah (l’amour envers Allah) ; ses causes et ce qu’elle rapporte, ses signes, ses fruits et ses règles. Les paroles les plus compréhensibles à ce sujet sont celles de Abû Bakr al-Kataanee (rahimahoullah) sur al-Junayd (d.279H).
Abu Bakr al-Kataanee (d.322H) a dit :
"Une discussion sur la
Mahabbah a eu lieu à Mekkah pendant le mois du Pèlerinage. Les shouyoukh qui étaient présents parlèrent sur ce sujet et al-Junayd était le plus jeune d’entre eux. Ils lui dirent : « O ‘iraqee (l’iraquien), qu’as-tu à dire ? Alors il baissa la tête, et des larmes coulèrent de ses yeux puis il dit :


« Un servant doit surmonter son âme ;
Et être constant dans le rappel d’Allah ;
Etablissant les Droits de son Seigneur ;
En se concentrant sur Lui avec son cœur ;
La crainte faisant flamber son cœur ;
Tandis qu’il boit de son navire le vrai amour
Et que certaines réalités lui sont dévoilées ;
Donc, lorsqu’il parle c’est grâce à Allah ;
Quand il parle, cela vient d’Allah ;
Quand il bouge, c’est par le commandement d’Allah
Et quand il est serein, alors cela vient d’Allah ;
Il appartient à Allah, il est pour Allah, et il est avec Allah. »

 

Alors les shouyoukh se mirent à pleurer : « Comment peut-on faire plus que cela ? Qu’Allah te récompense en bien, O joyau des biens informés ! »1
L’imam Ibnul-Qayyim (rahimahoullah) a dit plus loin :
« Les raisons qui amènent au développement de la Mahabbah (l’amour envers Allah) sont de dix :
  1. Réciter le Qur’an, réfléchir sur ses paroles et comprendre leur sens.
  2. Se rapprocher d’Allah par l’accomplissement d’actes surérogatoires après les actes obligatoires.
  3. Etre constant dans le dhikr (rappel) d’Allah - en toutes circonstances - avec la parole, le cœur, et les membres. Plus le dhikr est constant, plus la Mahabbah est intensifiée.
  4. Donner la priorité à ce qu’Allah aime - lorsque nos désirs prennent le dessus - au lieu de ce que l’on aime et désire personnellement.
  5. Faire que le cœur contemple les Noms et Attributs d’Allah. Etre témoin de ce qu’ils impliquent et faire que le cœur soit éclairé dans le jardin de cette réalisation.
  6. Reconnaître la miséricorde et les faveurs d’Allah ; qu’elles soient apparentes ou cachées.
  7. Assujettir le cœur et être humble devant Allah, afin qu’il soit dans la crainte d’Allah.
  8. S’isoler, au moment pendant lequel Allah descend au niveau le plus bas du ciel, réciter le Qur’an, et finir la récitation en recherchant le pardon d’Allah et se repentir sincèrement à Lui.
  9. S’asseoir dans les assemblées de ceux qui aiment sincèrement et véritablement Allah, récolter les bénéfices de leurs enseignements, et ne parlez que si vous savez qu’il y a en cela un bénéfice et que de telles paroles vous élèveront vers le bien et que d’autres en bénéficieront en même temps.
  10. Se tenir à l’écart de toutes les choses qui pourraient éloigner les cœurs d’Allah ‘Azza wa Jalla.
Donc voici 10 cas permettant au véritable croyant d’atteindre le vrai amour pour Allah, pour qu’il puisse atteindre Allah ‘Azza wa Jalla. »2
Notes :
[1] Madarijus Salikeen (3/9)
[2] Madarijus Salikeen (3/17-18)
_________________ Source : Troid.org
Auteur : Ibnul Qayyim al-Jawziyyah (d.751H)
Traduction : Ummu Wassim, revu et corrigé par Umm’issa
Repost 0
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 23:47


shanghai1_2.jpg"La science accuse le célibat"  l'article du journal "Le Monde"  du 06/09/2004....L'islam n'a pas attendu les conclusions de la science pour inciter fortement les célibataires à vivre en couple.
La religion l'a  instaurer comme prescepte fondamentale pour l'équilibre de chaque individus et ceci depuis 14 siècle!

 

Plus que le tabac, le célibat nuit gravement à la santé

LE MONDE | 06.09.04 | 14h29
 
Pour vivre longtemps, mieux vaut vivre à deux. Une récente étude de l'université anglaise de Warwick, citée par le quotidien The Independent, révèle que les hommes ou les femmes sans conjoint boivent trop, travaillent trop, sautent des repas et manquent de stabilité affective. Pour la génération Bridget Jones des trentenaires célibataires, les nouvelles sont des plus pessimistes : plus que les cigarettes, le vin et l'angoisse de prendre du poids, le célibat nuit gravement à la santé, réduisant l'espérance de vie de plusieurs années.
 
Dans l'étude pendant sept ans auprès de 10 000 célibataires britanniques, à paraître dans le Journal of Health Economics, les chercheurs ont constaté que les hommes qui, au début de l'enquête, n'avaient jamais été mariés ou qui étaient séparés ou divorcés avaient 10 % de chances supplémentaires de mourir que ceux ayant passé la bague au doigt. Quant aux femmes dans la même situation, le taux de mortali té s'élevait à 4,8 %
 
"Tandis que le mariage vous tient en vie, la surmortalité enregistrée chez les célibataires est comparable à celle des fumeurs" , explique le professeur Andrew Oswald, à la tête de l'équipe universitaire. Les effets négatifs de la vie en solitaire agiraient particulièrement quand survient la trentaine et toucheraient tout autant les femmes que les hommes.
 
Si les raisons scientifiques de cette longévité écourtée n'ont pu être clairement établies par les chercheurs, la lecture du Journal de Bridget Jones, best-seller d' Helen Fielding dont est issu le film, pourrait apporter quelques pistes, comme celle de l'hygiène de vie.
 
A l'image de Bridget, célibattante à la recherche du prince charmant, qui meuble ses soirées de déprime à coups de pots de Nutella et de chansons romantiques sur le canapé du salon, ses congénères mèneraient une vie moins équilibrée que leurs alter ego mariés. "Ils boivent plus parce que plus souvent en société, oublient le petit déjeuner, et sont en général des bourreaux de travail puisque personne ne les attend à la maison" , précise M. Oswald. La présence d'un partenaire inciterait à prendre soin de soi et à se sentir plus responsable. L'amour tiendrait donc en vie.
Aurélie Sobocinski
 
 
L'Islam stigmatise le célibat

Le Messager d'Allah (P) dit : «Deux rak'ah de Prière accomplies par un homme marié valent mieux que toutes les Prières accomplies par un célibataire qui passe la nuit en priant et le jour en jeûnant. » [1]

Le Messager d'Allah dit : «Les plus vils de vos morts sont les célibataires. » [2] 

 Le Messager d'Allah (P) dit : «Il n'est pas une institution établie en Islam, qui soit plus aimée d'Allah que le mariage. » [4]
 
Le Messager d'Allah (P) dit : «Quiconque se marie, acquiert la moitié de sa religion, qu'il craigne Allah pour la seconde moitié. » [5]
 
Le Messager d'Allah (P) dit : «Quiconque aimerait ma nature innée qu'il suive ma Sunnah (Tradition), or le mariage fait partie de ma Sunnah ». [6]
 
  Le Messager d'Allah (P) dit : «Mariez vos célibataires, car en conséquence de quoi Allah améliorera leurs mœurs, élargira leur moyens de subsistance et renforcera leur quali té humaine. » [7]
 
Le Messager d'Allah (P) dit : «Quiconque a les moyens de se marier et ne le fait pas, n'est pas des nôtres. » [8]
 
Le Messager d'Allah (P) dit : «Attendez-vous aux moyens de subsistance (rizq) en vous mariant (le mariage appelle les bienfaits d'Allah). » [9]
 
Le Messager d'Allah (P), cité par l'Imam al-Kâdhim (p), dit : «Qu'est-ce qui empêche un croyant de se marier pour qu'Allah lui donne une progéniture qui donne du poids à la terre avec «Il n'y a de dieu qu'Allah»? » [10

Repost 0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 18:45

 

Cette lettre destiné a sa femme Betty Shabaz (on peut aussi l'entendre a la fin du film Malcolm X ). Malcolm x nous explique à quel point il a été transformé par son pèlerinage a la Mecque soubhan'allah. Cela lui a beaucoup apporté en maturité, sagesse et spiritualité  !!
Allah à mis dans son coeur la lumière de la foi et reviendra aux Etats unis avec un esprit sincère et de discernement...il combattra le racisme dans toute ses formes.
C'est vraiment un personnage important dans l'histoire du 20e Siècle, je recommande a tout le monde de lire son autobiographie, qu'il a écrit avec l'aide de alex Haley juste avant de mourir...

ALLAH y rahmou et le bénisse.



Malcolm_X_-_mosque2.jpg"Jamais je n'ai connu d'hospitalité aussi sincère, de fraternité aussi bouleversante que celles des hommes et de femmes de toutes races réunis sur cette vieille Terre Sainte, patrie d'Abraham, de Mohamed et des autres prophètes des Saintes Ecritures. Jamais je n'ai été honoré comme ici. Jamais je ne me suis senti plus humble et plus digne. L'Amérique a besoin de comprendre l'islam, parce que c'est la seule religion qui ignore le racisme. Ce pèlerinage m'a obligé à réviser certaines idées qui étaient miennes, à rejeter certaines conclusions auxquelles j'étais parvenu. Au cours des onze journées que j'ai passé ici, dans le monde musulman, j'ai mangé dans le même plat, bu dans le même verre, dormi dans le même lit (ou sur le même tapis) j'ai prié le même Dieu que mes coreligionnaires aux yeux les plus bleus, aux cheveux les plus blonds, à la peau la plus blanche. Dans leurs paroles comme dans leurs actes, les musulmans " blancs " sont aussi sincères que les musulmans " noirs "d'Afrique nigériens, soudanais, ghanéens. Nous sommes véritablement frères. Parce qu'ils croient en un seul Dieu, ils excluent toutes considérations de race de leur esprit, de leurs actes, de leurs comportements.

  J'ai pensé en les voyant que si les blancs américains admettaient l'Unicité de Dieu, ils pourraient peut-être admettre l'unicité de l'homme et ils cesseraient de s'affronter, de nuire à autrui pour des raisons de couleur. Le racisme étant le véritable cancer de l'Amérique, nos " chrétiens " blancs devraient se pencher sur la solution islamique du problème; solution qui a fait ses preuves, et qui pourrait peut-être intervenir à temps pour sauver l'Amérique d'une catastrophe imminente.

 

Celle-la même qui s'est a abattue sur l'Allemagne raciste et qui finit par détruire les allemands eux-mêmes. Chaque heure passe ici en Terre Sainte m'a permis de mieux comprendre le problème racial en Amérique. On ne saurait blâmer le noir pour son agressivité dans ce domaine. Il ne fait que réagir à quatre siècles de racisme conscient de la part des blancs. Mais si le racisme américain mène au suicide, je crois que les jeunes blancs de la nouvelle génération, ceux des universités, verront ce qui crève les yeux. Je crois que nombre d'entre eux opteront pour la vérité spirituelle.

C'est le seul moyen qu'ait encore l'Amérique d'éviter le désastre."

El-Hadj Malik El Shabbazz (Malcolm X).

 

Repost 0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 01:43
                                                                                           LE SOURIRE
1364146162.jpg
Un sourire ne coûte rien, mais il a une grande valeur.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,sans appauvrir ceux
qui le donnent.

Il dure un instant, mais on s'en souvient longtemps.
Personne n'est assez riche pour s'en passer.
Même les pauvres peuvent le posséder.

Il rend les familles heureuses.
Les affaires prospères, les amitiés durables


Un sourire nous repose, quand nous sommes fatigués.
Nous encourage, quand nous sommes déprimés.
Nous réconforte, quand nous sommes tristes.
Et nous aide à combattre tous nos soucis.

Cependant, il ne peut pas être acheté, emprunté ou volé.
Il a de la valeur, seulement quand il est donné.

Si vous rencontrez quelqu'un, qui ne vous donne
pas le sourire que vous méritez, soyez généreux
donnez-lui le vôtre.

                                                                              
Car personne n'a plus besoin d'un sourire que celui,
  qui ne peut en donner aux autres...
Repost 0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 01:24
597643591.jpg  Un rappel très beau que j'ai reçu que je voulais vous faire partager! 


Imaginez un Homme sur son tapis de prière seul dans sa chambre, réunissant toute sa concentration et vidant l'esprit de tous les liens avec ce bas monde, pour ouvrir un chemin vers Allah ( jalla oua ala). Cet Homme a déja fait ses ablutions bien comme il faut. La veille il avait reglé son réveil, 20 mn avant la prière Elfajr. Sa seule intention était de commencer sa journée par deux Rakâts par ce qu'il entendu quelque part que deux Rakâts valaient la Terre entière en Or et plus encore.

Il lève ses deux mains et entame la prière par Allah Akbar. Il annonce par ce geste et ces deux mots, son voyage vers l'éternel pour parcourirs des distance infinies vers Allah ( soubhana ou taâla ) en quelques secondes. Ensuite il lit Elfatiha, et lit du korân tout ce qu'il connait. Lors de tous les mouvements de sa prière il prends son temps par ce qu'il a la certitude que Allah le voit, il ne veut pas apparaître maladroit ou pressé, il ne veut pas que les mouvements ne correspondent pas au coeur alors il baisse sa tête et ferme parfois ses yeux se concentrer encore plus. Lors de son soujoud, il priait Allah et priait avec politesse, et insistance, en croyant à tous ce qu'il demande. en se redressant, il relit Elfatiha et un peu de korân, et là il a le coeur qui s'attendrit, des larmes commencent à couler sur ses joues, il commence à aprécier ces moment. Il continue les différents transition de la deuxième rakâts, au soujoud, il prie encore et encore Dieu, pour le prophète, pour lui, ses parents, ses enfants, son épouses ses frères et soeurs, les musulmans, il demande pardon pour tous les péchers commis dont il se souvien et ceux qu'il a oublié....

 A la fin, de la prière, cet Homme se sent légèr de ses péchers, plein d'espoir pour son fûtur celui de sa famille et de ses enfants,
Cet Homme est content d'avoir réalisé ce qu'il a toujours voulu faire. Il a goûté à la saveur du Iman, Son coeur est devenu plus sensible, son amour pour ses proche a grandit son application dans son travail. Soubhana Allah.

Le lendeamin, il a refait la même chose, en une semaine il est arrivé à faire 6 rakât, car deux n'étaient pas suffisantes pour lui. Le bonheur et le plaisir de rencontrer Allah ne durait pas longtemps, alors il faisait 8, ensuite 10 et a fini par faire 12 rakât chaque matin.

 

Et un matin, il se lève un peu tard, il ne comprend pas. Sa femme lui a fait une surprise. Elle a invité toute la famille. Il est heureux de voir tous ceux qu'il aime. Il sourit et tous le monde pleure autour de lui.

Il commence à avoir froid. Sa mère le recouvre d'un drap. Ses frères le prennent et l'emmène à la mosquée. Il entend les gens loué Allah mais il est triste de ne pouvoir ni se mettre debout ni se prosterné avec eux.

Il aimerai partagé cette prière, mais il ne peut plus. Son père le recouvre de terre, et s'en va. Tous ceux qui il aime , ses amis, ses frères, ses soeurs, ses parents, ses proches lui tourne tous le dos et s'en vont.

Il commence a ce sentir seul et il angoisse. Il a compris. Un ange lui sourit et lui enlève le voile. Sa vue est perçante et apperçoit son heureuse destiné, Allah est satisfait de lui et lui est comblé. Sa joie il aimerai nous la faire partager. La prière; il nous dirait qu'elle a sauvé, son soujoud à illuminé sa tombe de lumière, sa lecture l'a élevé. Il voudrait dire a sa famille qu'il est heureux et qui les attends....

 

salem aleikoum wa rahmatou ALLAHi wa barakatou

 

Repost 0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 01:21

L'aide d'Allah et Sa protection. 
 

Aboû el-Abbâs Abdallâh ben Abbâs(RAY) a dit : «J'étais un jour derrière le Prophète(SAW)  et il me dit:

«O jeune homme, je vais t'enseigner quelques préceptes. Observe les commandements de dieu, il te protègera. Observe les commandements de Dieu, tu le trouveras devant toi. Lorsque tu as à demander quelque chose, demande à Allâh. Lorsque tu as à implorer assistance, implore assistance auprès d'Allâh.

Sache que si la communauté est d'accord, à l'unanimité, pour te faire quelque bien, cela ne te profitera que dans la mesure où Allâh te l'aurait assigné, et si elle est d'accord à l'unanimité pour te causer quelque tort, tu n'en pâtiras en rien, sinon dans la mesure où Allâh en aurait ainsi décidé à ton encontre.

Certes, les calames sont levés et l`encre des feuillets a séché».

(Hadith rapporté par Ahmed,  At-Tirmidi et al Hakim)

Repost 0