Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Rappel de Dieu
  • Le Rappel de Dieu
  • : Ce blog est destiné à tous les musulmans qui cherche à se rapprocher d'Allah par Sa Parole et celle de notre bien aimé prophète(saw). Par ailleurs, les non- musulmans qui veulent apprendre ou s'intéresser l'islam et ses innombrables richesses sont les bienvenues. Des thèmes, des histoires, de la spiritualité..y sont abordés. Contact : le-rappel@live.fr vos suggestions sont les bienvenues. ACCUEIL
  • Contact

Evènement

Thème du moment

Vaincre les tentations

 

La lutte contre les tentations, le plus souvent appeller en arabe " jihad nafs" littéralement  "effort contre son égo", implique pour le musulman de faire les efforts pour aboutir à une maitrise de soi.

Cela suppose un effort intellectuel pour disserner la limite entre le bien et le mal, entre le "hallal" et le" hram", entre la bonne action et la mauvaise action.

Cependant, l'effort intellectuel ne suffit pas. En effet, il est necessaire d'agir en consequence pour arriver à gérer et à controler son instinct et ses pulsions . Pour cela le croyant doit se contenir en étant maître de son ego.

C'est pourquoi le musulman est appeller à délaisser l'illicite pour parfaire son caractère et à se rapprocher du modèle, à savoir le prophète Mohammed (saw).

      Qu'Allah face de nous des musulmans sincères.

Allahouma amine.

Archives

29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 10:46
Cet article très pertinent est issu de "new salam" que l'on peut trouver chez notre confrère saphirnews.com. Ce sujet sur les affaires économiques qui trourne autour du ramadan doit également nous interpellé sur notre façon de consommer. Un mois de spritualité et de bénédiction doit-il poussé à la consommation outre mesure?

Ramadan business



Rayon halal, au supermarché Casino de La Valentine, à Marseille, décembre 2007.



Dans les pays musulmans, l’effervescence commerciale débute bien avant le mois sacré. La période de pré-Ramadan est l’occasion tant de lancements de nouveaux produits que d’opérations de promotion à tout va. Pas un seul secteur d’activité n’y échappe : automobiles, appareils électroménagers, ameublement, habillement… Au Maroc, Peugeot vend ses voitures à un prix spécial Ramadan. Situation inconcevable en France, où l’on aurait du mal à se voir proposer une télévision ou un lave-linge dans le cadre d’une offre Ramadan, à l’instar de la période folle des achats de Noël.

L’offre produits reste donc essentiellement centrée sur les produits alimentaires, des produits de base que sont notamment la semoule de blé, les fruits secs, les sodas, les feuilles de brick, etc., sans omettre les indétrônables dattes.

« Les consommateurs du halal sont des artisans culinaires, explique Abderrahman Bouzid, chef de projet halal et saveurs du Maghreb du groupe Casino. On a cette tradition culturelle : comme dans une famille sicilienne il ne viendrait pas à l’esprit d’accueillir son hôte avec une pizza surgelée, les familles maghrébines accueillent avec un couscous fait maison. » Selon lui, « il n’y a pas encore de véritable marché de plats cuisinés halal, il y a des marqueurs identitaires encore très prégnants telle l’hospitalité, car accueillir, c’est aussi préparer. »

Des produits de plus en plus élaborés

L’expérience de Zakia halal semble corroborer cette analyse : ses plats cuisinés halal version familiale n’ont pas trouvé preneurs et ont été retirés du marché. En revanche, alors que la marque Zakia halal n’existe que depuis 2 ans, ses plats cuisinés en assiette individuelle micro-ondable (hachis parmentier, paëlla royale, lasagnes) ont connu un boom, représentant 46 tonnes pour 128 000 € de chiffre d’affaires en 2008. Durant le Ramadan 2008, 18 tonnes de plats cuisinés de cette marque avaient été distribuées, soit presque la moitié des volumes sur une année. Une manne considérable pour cette entreprise familiale créée à Oran (Algérie) dans les années 1950, passée sous la houlette de Panzani début 2008.

« Les steacks hachés, les cordons bleus et les nuggets marchent bien pendant le mois de ramadan, note Samir Baziz, directeur général d’Isla Mondial, une entreprise de plus de 20 ans dans le secteur de la charcuterie halal. Ce sont des produits très pratiques pour la mère de famille qui ne fait pas la cuisine le midi. » La tendance est donc vers des produits de plus en plus élaborés, bien que la viande constitue le gros du marché halal.

Selon une enquête du cabinet Solis, 9 Maghrébins sur 10, en Île-de-France, achètent des produits halal, constitués pour 97,3 % de viande, 51,6 % de charcuterie et 17,9 % de plats cuisinés. « Les pizzas et autres lasagnes halal ont donc un formidable potentiel de développement », estime Abbas Bendali, directeur de Solis.

Le profil des consommateurs du halal a de quoi séduire : chez les Maghrébins par exemple, le budget moyen alimentaire est conséquent (82 € par semaine), comparativement au reste de la population française. De plus, « la population d’origine maghrébine est jeune, a moins de 40 ans, est active », souligne Abbas Bendali, qui estime « le marché de la viande halal à 4 milliards d’euros en 2009 ».

Campagnes de séduction

Quiconque souhaite prendre une part de ce marché − affichant une croissance appétissante d’au moins 15 % par an − se doit de communiquer, et pas seulement durant le mois de ramadan.

Du 30 juin au 8 juillet, 7 500 panneaux 4 × 3 ont ainsi vanté des produits prétranchés de la marque Isla Délice dans toutes les villes de plus de 50 000 habitants. Une première parmi les acteurs de la filière halal. « Il s’agit d’une campagne d’institutionnalisation : l’objectif était de créer la notoriété de la marque, de lui donner une stature nationale, comme l’est une boisson par exemple, et de rentrer dans les standards d’une marque alimentaire », explique Jean-Daniel Hertzog, directeur d’Isla Délice.

Là, pas question de communiquer durant le mois de ramadan, bien au contraire, communiquer en tout début de juillet au moment des départs de vacances, c’est banaliser le produit, pratique à consommer en pique-nique, durant les voyages. « La charcuterie n’est pas un produit de ramadan, c’est un produit qui se consomme froid, un vrai produit d’été » , déclare M. Hertzog.

Autre première cette année, une campagne publicitaire pour des produits halal sur des chaînes de télévision nationales. « En diffusant, du 17 août au 2 septembre, des spots TV sur des médias généralistes que sont TF1 et M6, nous démocratisons les produits halal », explique Sébastien Bayhourst, directeur marketing de Zakia. « Nous touchons notre cible que nous considérons comme des consommateurs comme tout le monde, ceux-ci représentent tout de même 10 % de la population française et jusqu’à présent n’avaient pas droit à de la pub sur de grands médias. En même temps, cela nous ouvre les portes de la grande distribution. »


Des enseignes de la grande distribution, qui, chaque année, octroient une place grandissante sur leurs gondoles aux produits halal, mais demeurent frileuses en termes de communication.
Plusieurs consommateurs s’interrogent d’ailleurs sur le non-dit des entreprises qui préfèrent utiliser dans leurs messages les intitulés exotiques de « Mille et une saveurs » au terme explicite de « Ramadan ».

Carrefour, qui a pourtant ouvert le premier hypermarché 100 % halal en Malaisie, titre son catalogue « Partagez les saveurs de l’Orient ». « Pour l’heure, la majeure partie des hypermarchés utilisent un euphémisme de type “la semaine orientale”, elles craignent un effet boomerang si elles affichaient la mention “ramadan” », analyse Cedomir Nestorovic, professeur à l’ESSEC et auteur de Marketing en environnement islamique (Éd. Dunod, 2009). « Depuis l’année dernière, on note un changement avec Casino, le premier à appeler un chat un chat. »

S’afficher halal

« On assume totalement, avance Abderrahman Bouzid, du groupe Casino. Dans les Géant Casino, les catalogues ont pour titre : “Aux portes du Ramadhan” ; dans les supermarchés : “Ramadhan : traditions et délices”. Et durant l’année tous les catalogues présentent les produits halal, car il n’y a rien de plus insultant de ne penser aux consommateurs de ces produits que pendant le mois de ramadan. »

Le groupe Casino a d’ailleurs lancé le 3 août dernier la première marque de distributeur halal : Wassila, nom de leur site de traçabilité halal né en septembre 2008, est désormais devenue une marque produits à prix réduits.

« En France, on est prêt à une rupture, qui passerait d’un euphémisme à une revendication claire sans animosité sur le Ramadan, pronostique, optimiste, Cedomir Nestorovic. L’affaire de la burqa est un épiphénomène qui ne constituera pas un frein sur le plan de la communication. Ce contexte n’empêchera pas les opérations de marketing et de communication publicitaire, le concept du halal s’est imposé dans l’esprit des musulmans comme des non-musulmans. »

Dans un marché prometteur mais encore à peine mature, les préoccupations d’ordre industriel et logistique passent en priorité, il s’agit de mettre à la disposition du plus grand nombre ces produits halal si prisés. Une communication décomplexée augurera alors des prémices d’une nouvelle ère halal, dont la France représente – selon le 4e World Halal Forum qui s’est tenu à Kuala Lumpur (Malaisie) en mai dernier − 17 milliards de dollars par an (sur les 663 milliards de dollars pour le marché mondial). Ce qui fait d’elle le premier marché européen du halal.




MÉMO

■ DATTES
La France est le plus gros importateur et consommateur de dattes en Europe. 80 % du volume de l’année est écoulé durant le mois de ramadan. Le chiffre d’affaires des importateurs français de dattes ne cesse de croître chaque année. Cinq pays totalisent près de 85 % des importations européennes de dattes : la France, la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne. Il existe plus de 300 variétés de dattes dans le monde. Elles sont essentiellement cultivées en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

■ PRODUITS STARS
Outre les dattes, les produits alimentaires les plus prisés au cours du mois de ramadan sont des aliments à base de farine (pains, semoule…), les viandes toutes catégories confondues, le lait et ses dérivés (lait fermenté, yaourts…), les œufs, les boissons gazeuses sucrées. En Égypte, le mois du ramadan représente une augmentation de consommation de 14 % de farine et 25 % de riz ; en Tunisie, la part des dépenses alimentaires passe de 38 % à 51 %.

■ PLATS PRÉFÉRÉS
Le couscous est aujourd’hui considéré comme un plat français (2e plat préféré des Français, selon l’étude TNS SOFRES, 2006) et le kebab en Allemagne comme un plat allemand. Au Royaume-Uni, qui compte 3 millions de musulmans, on dénombre 6 millions de consommateurs de viande halal.
Repost 0
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 09:18








 

Communication entre notre cœur et l’ensemble de la création

Le narrateur nous rappel qu’il est important pour chacun de nous « d’enchainer démons qui nous habite enchainer le mal  peut nous habiter, c’est donc  une expérience de communication, d’harmonie… »

 





"Un mois qui va jouer sur notre destiné, notre propre cheminement spirituel"


Repost 0
Published by ihsan - dans Coup de coeur
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 19:17
Salam Alaykum wa RamtuALLAH wa Barakatu ...
 
Je tiens à vous souhaiter à tous un excellent ramdan et que Dieu agrée votre jeûne, vos prières et vos bonnes actions inchaallah avec l'absolution de tous vos péchés bi Idni Allah.
 
Ca y est, c'est demain qu' on se lève "TOUS" ... 1h avant l'heure de la Prière pour,
inch-ALLAH :
 
1* prendre un VRAI Repas et NON une tartine ou encore un café sans rien d'autre ... :   c'est une Recommendation de notre Prophète (PBSDL)
    Avec cette chaleur et la longue journée qui nous attend, il nous est recommandé de :
    - boire, 1h avant la Rupture du Jeune (Imsak), au moins 1L d'eau (liquide)
    - prendre des sucres lents ( crêpes, couscous, pates, pomme de terre, semoule,
      riz ..., pizza etc. ...),
    - fruits sec (7 dattes) + amandes et, fruits frais (ou jus de fruits)
 
2* lire le Saint CORAN ( 3 pages au moins ... & +++)
 
3* faire des Doas, etc. ...
 
Bref, vous savez mieux, que ma petite personne ... ce que vous devez faire pour plaire à DIEU, Exalté soit-IL, pour l'Amour de DIEU & en SON Amour ...!!!
 
Notre Modèle à tous est le Prophète Mohamad (PBSDL) ..., suivons donc Son Exemple Irréprochable ...!!!
 
C'est le moment aussi de nous remettre en question et de faire le nettoyage dans notre jardin secret ...
 
N' oubliez PAS les Orphelins, les Pauvres, les Dépouvus de tout, les Affligés & Blessés des guerres qui ont tout perdu sauf, peut-être, inch-ALLAH, leur FOI en DIEU, Exalté soit-IL ...
 
Celà dit, inch-ALLAH, dès ce soir, si vous le pouvez, rendez-vous à la Mosquée poche de chez vous pour faire "Tarawih"... après la "Isha" et, N'oubliez PAS, dans vos Doas, tous vos frères & soeurs dans le besoins, allités, hospitalisés ...etc. ...
 
Il me reste à vous souhaiter à TOUS un Bon Ramadan en Priant DIEU, Exalté soit-IL, de nous Pardonner, de nous Effacer nos péchés, de nous Ramener dans le Droit Chemin ( faute de toujours et en permanence de nous en égarer par la pensée, la parole ( pour nous, surtout, les filles ...) & nos actes ... ).
Que DIEU, Exalté soit-IL, nous Protège de tous mals et, nous Illumine de SA LUMIERE LUI qui est el NOUR ( à travers le Saint CORAN ) nos coeurs embrumés ...
 
Salam Alaykum wa RamatuALLAH wa Barakatu ...
 
Repost 1
Published by ihsan - dans Coup de coeur
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 20:23








Repost 0
Published by ihsan - dans Coup de coeur
commenter cet article
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 20:47

Repost 0
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 01:40
Assalam Alaykoum,

Une vidéo très touchante de Abou Nima témoignant de la grandeur de l'amour que chaque mère porte à ses enfants et plus particulièrement la sienne.

A regarder et en tirer des conclusions sur le rapport que nous entretenons avec nos mères particulièrement et nos parents généralement. Et ton Seigneur a décrété: «Nadorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: si lun deux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: «Fi!» et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.(23) et par miséricorde, abaisse pour eux laile de lhumilité, et dis: «Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils mont élevé tout petit». 

Un homme se rendit chez le Prophète — paix et bénédictions sur lui — et lui demanda : "Qui mérite le plus ma (bonne) compagnie ?" — Ta mère, lui dit le Prophète. — Puis qui ?, demanda-t-il. — Ta mère, lui dit le Prophète. — Puis qui ?, demanda-t-il à nouveau. — Ta mère, lui dit le Prophète. — Puis qui ?, demanda-t-il à nouveau. — Ton père, lui répondit le Prophète".






Repost 0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 20:31

Pendant ce mois béni de ramadan 2009, tareq ramadan, que Dieu le bénisse et le protège, s'est engagé dans une série de chroniques quotidiennes très succinctes dans lesquelles il exhorte notre communauté à mieux vivre le ramadan.

La première chronique  rappel les principes du début du ramadan et " chercher dans ce mois la foi, la sécurité de l'être, la paix intérieur, l'accomplissement du principe de l'islam, c'est ça qui nous unis c'est ça qui faut chercher...."









Repost 0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 20:17

Je vous propose une vidéo présentant assez clairement les quelques recommandations, permissions et interdits dans la pratique de notre jeûne. Qu’Allah nous aide à parfaire notre jeûne ! Qu’Allah accepte notre jeûne ! Amine ! (source oumma.com)





Repost 0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 20:01

C’estun sur les apports du jeûne sur la santé qui va vous être présenté durant ce début du ramadan. Certes, Allah instaure le jeûne pour la purification de notre âme mais aussi pour le bien être de notre corps…cela scientifiquement prouvé !

Seul Allah Connait mieux que Quiconque la nature de l’homme


Certaines affections réagissent particulièrement bien au jeûne. Les maladies du cœur, l'hypertension, les allergies, les maladies inflammatoires et l'arthrite rhumatoïde font partie du lot. Mais attention, le jeûne ne convient pas à toutes les maladies surtout lorsqu'il s'agit de maladies en phase aiguë qui provoquent une dénutrition et un affaiblissement de l'organisme, comme le sida et diverses formes de cancer.

Selon le Dr Evarts G. Loomis, un des co-fondateurs de l'Association américaine de médecine holistique (AHMA), en règle générale, les patients souffrant d'arthrite peuvent se passer de leurs médicaments après trois ou quatre jours de jeûne, sans inconfort additionnel. Après 10 jours, leurs douleurs ont généralement diminué de 80 à 90%, sauf pour les gens qui ont consommé depuis longtemps des dérivés de la cortisone. Quant aux personnes souffrant d'hypertension, elles sont capables de diminuer puis d'éliminer leurs médicaments dans la plupart des cas, leur pression revenant à la normale en deux ou trois semaines.

Plusieurs études disponibles sur Medline concluent que le jeûne et des changements au régime alimentaire améliorent l'état des personnes atteintes d'arthrite rhumatoïde.

Dans une étude clinique contrôlée (Br J Nutr 1994 Oct; 72(4):555-566), effectuée à l'Oslo Sanitetsforening Rheumatism Hospital, en Norvège, les chercheurs ont observé une amélioration des cas d'arthrite rhumatoïde après un jeûne de 7 à 10 jours. Cette amélioration se maintenait durant 3 mois et demi avec un régime végétalien et durant 9 mois avec un régime lactovégétarien. Selon les chercheurs, l'amélioration ne pouvait être expliquée par la diminution d'acides gras dans le sang comme l'ont laissé entendre d'autres études. En effet, il n'y avait pas de différences notables à ce niveau entre les gens qui voyaient leur condition s'améliorer et ceux qui ne voyaient aucune amélioration, quel que soit le régime suivi (végétalien ou lactovégétarien).

Dans une autre étude randomisée (Scand J Rheumatol 1995; 24(2):85-93) effectuée à l'Institut d'immunologie et de rhumatologie de l'Hôpital National d'Oslo, les chercheurs ont encore une fois démontré qu'un jeûne suivi d'un régime végétarien améliorait de manière significative l'état des patients atteints d'arthrite rhumatoïde. Diverses mesures de laboratoire ont démontré une diminution significative de l'activité inflammatoire. Cependant les chercheurs ont découvert que la diminution des leucocytes entraînée par le régime végétarien ne pouvait expliquer la diminution de l'activité inflammatoire puisque les leucocytes diminuaient peu importe si l'état des patients s'améliorait ou non.

Une troisième étude (Clin Rheumatol 1994 Sep;(13)3:475-482) démontre qu'un régime végétarien a influencé positivement pendant deux ans la douleur, la raideur, le nombre des articulations sensibles et enflées, et plusieurs autres mesures spécifiques à l'arthrite rhumatoïde.

En conclusion, on peut considérer que le jeûne et un régime végétarien permettent de diminuer les symptômes de l'arthrite rhumatoïde, sans que l'on puisse encore expliquer complètement les processus en cause. Cependant, une étude de 1989 (Nord Med 1989; 104(4):112-114) affirme que sauf quelques cas exceptionnels, il ne semble pas que le jeûne et les régimes fassent disparaître la maladie ou empêchent la dégradation subséquente des articulations.

Jeûne et obésité

En règle générale, le jeûne ne constitue pas une manière efficace de perdre du poids à long terme. Selon le magazine français L'Impatient, une personne obèse peut bénéficier du jeûne mais cette condition nécessite un suivi médical. On sait, en effet, qu'il y a déjà eu des décès (3 cas) lors de jeûnes de 3 à 8 semaines. La principale cause évoquée pour ces décès fut la dénutrition protéique entraînée par la privation de nourriture. C'est pourquoi, certains médecins préconisent une diète protéique sous surveillance médicale comme traitement de l'obésité. Par contre, certains obèses peuvent perdre plusieurs kilos en quelques semaines. L'étape cruciale est celle de la réalimentation.

Chez les obèses, écrit L'Impatient, "la réalimentation après un jeûne apparaît comme une étape délicate sur le plan cardiaque: un afflux sanguin trop brutal pourrait être fatal au cœur après une période d'abstinence. L'obésité ne constitue pas une contre-indication formelle au jeûne mais elle exige un rigoureux bilan de santé avant la cure, ainsi qu'une surveillance médicale pendant le jeûne et pendant toute la durée de la reprise alimentaire."

En tout état de cause, jeûner pour maigrir n'apparaît pas comme une pratique intéressante car l'abaissement du métabolisme pendant la période de jeûne entraîne par la suite une reprise plus rapide des kilos.

Autres maladies influencées par le jeûne

Plusieurs auteurs, dont le médecin américain Elson M. Haas MD, affirment que le jeûne peut influencer positivement les symptômes des maladies suivantes : asthme, bronchite, maladies de peau, athérosclérose, angine de poitrine, diabète, épilepsie. Cependant, à part certaines études sur les maladies de peau, il existe très peu de recherches scientifiques démontrant clairement l'effet du jeûne sur ces affections.

Cette précision étant apportée, il reste que les expériences de dizaines et de centaines de milliers de jeûneurs démontrent que le jeûne est généralement bénéfique pour la santé sauf pour certaines contre-indications assez bien identifiées.

Contre-indications

  • Fatigue, anorexie et boulimie, immunité affaiblie, faiblesse et arythmie cardiaques, cancer, ulcères peptiques, maladies rénales, tuberculose, états pré et post-chirurgicaux, carences nutritionnelles, allaiter et être enceinte sont tous des états et des affections qui sont contre-indiqués pour entreprendre un jeûne, particulièrement s'il s'agit d'une jeûne radical à l'eau. Plus le jeûne est long, plus ses effets seront marqués.
  • Règle générale, les maladies laissant l'individu très affaibli ou affectant les organes très sollicités par le jeûne, comme le foie et les reins, sont des contre-indications au jeûne.
...

 source :Une recherche de PasseportSanté.net

Repost 0
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 18:00
Un certain jeune homme se nommant baba ali n'a eu de cesse de vouloir redorer l'image négative des musulmans auprès de ses compatriotes. En 2006, à l'aide d'un ami, il se filme par webcam en faisant des satires sur les clichés islamophobes ou sur ceux des musulmans eux-mêmes. Procédé simple mais efficace puisque une deuxième saison fut lancée sur You tube il y a quelques mois.

Une des caractéristiques revendiquées par Baba Ali est l'approche de son divertissement pour tous les publics musulmans ou non, dans le monde anglophone, qui n'ont pas l'occasion d'aller écouter un prêche à la mosquée ou un séminaire religieux afin d'enrichir leur connaissance sur l'Islam. « L'urgence d'éduquer les gens, spécialement après le 11 septembre, fut l'un des fils conducteurs pour Ummah films » souligne Baba Ali. Les thèmes abordés sont légions : Le ramadan, le hijab, la culture et l'Islam… Bien que confinés derrière un écran d'ordinateur la plupart du temps, certains tournages se déroulent en extérieur.

Tous les stéréotypes et amalgames véhiculés par l'islamophobie ou la simple méconnaissance de l'islam chez certains américains sont triturés, malaxés et tournés en dérision avec un jeu d'acteur fort convaincant. Le concept est bien fait...

Repost 0
Published by ihsan - dans Coup de coeur
commenter cet article