Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Rappel de Dieu
  • Le Rappel de Dieu
  • : Ce blog est destiné à tous les musulmans qui cherche à se rapprocher d'Allah par Sa Parole et celle de notre bien aimé prophète(saw). Par ailleurs, les non- musulmans qui veulent apprendre ou s'intéresser l'islam et ses innombrables richesses sont les bienvenues. Des thèmes, des histoires, de la spiritualité..y sont abordés. Contact : le-rappel@live.fr vos suggestions sont les bienvenues. ACCUEIL
  • Contact

Evènement

Thème du moment

Vaincre les tentations

 

La lutte contre les tentations, le plus souvent appeller en arabe " jihad nafs" littéralement  "effort contre son égo", implique pour le musulman de faire les efforts pour aboutir à une maitrise de soi.

Cela suppose un effort intellectuel pour disserner la limite entre le bien et le mal, entre le "hallal" et le" hram", entre la bonne action et la mauvaise action.

Cependant, l'effort intellectuel ne suffit pas. En effet, il est necessaire d'agir en consequence pour arriver à gérer et à controler son instinct et ses pulsions . Pour cela le croyant doit se contenir en étant maître de son ego.

C'est pourquoi le musulman est appeller à délaisser l'illicite pour parfaire son caractère et à se rapprocher du modèle, à savoir le prophète Mohammed (saw).

      Qu'Allah face de nous des musulmans sincères.

Allahouma amine.

Archives

16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 02:28

1.jpg

Prenez soin de votre corps pendant ce mois beni ! En favorisant  une alimentation équilibrée, exercice physique modéré et un sommeil régulier.

Par ailleurs, veillons à notre comportement alimentaire car les habitudes alimentaires que prennent les musulmans ne sont pas forcement les bonnes...lisez l'article pour vous faire une idée.

 

Pendant le mois de Ramadan, le jeûneur se nourrit pendant un laps de temps plus court que d’habitude, avec environ 80 % des apports quotidiens en calories (1800 calories) absorbés en quatre heures. Le foie est alors contraint d’augmenter ses capacités métaboliques pour faire face à ce débit extrêmement élevé. En plus de cela, les repas du Ramadan sont plus riches en sucreries et en matières grasses et relativement pauvres en boissons, en fruits et légumes.

 

Dans ces conditions, l’organisme s’efforce d’assimiler ces repas de manière à ne pas modifier significativement la constance des paramètres biologiques, notamment la glycémie, le cholestérol, les triglycérides et les oligo-éléments.

Un autre élément important constaté durant ce mois sacré, le sommeil se trouve raccourci de deux heures en moyenne, décalé de plus de trois heures et souvent entrecoupé par le s’hor.

 

L’organisme, en situation de déficit en sommeil, essaye de maintenir sa vigilance qui doit lui permettre d’assurer convenablement, pendant le jour, les tâches habituelles. Ces mécanismes d’adaptation de l’organisme s’enclenchent à deux reprises, au début, pour s’habituer aux conditions du jeûne, et à la fin de la période du jeûne, pour s’adapter aux conditions normales. Le jeûne du Ramadan peut être bénéfique pour le pratiquant ayant une bonne hygiène de vie, qui se caractérise essentiellement par un sommeil récupérateur, une alimentation équilibréeé. Il offre l’occasion de perdre quelques kilos, de tenter l’arrêt du tabac et de l’alcool.

 

Des études biochimiques récentes ont montré chez le jeûneur le renforcement des facteurs biologiques (LDL et lipoprotéines) protecteurs contre les maladies du cœur et des vaisseaux. Enfin, le Ramadan présente des avantages d’ordre social. La solidarité sociale envers les plus démunis se renforce. Ces faits sont confirmés par des études qui ont montré une diminution des hospitalisations en psychiatrie et une diminution du nombre de suicides ou de tentatives de suicide. Cependant, ces effets bénéfiques du jeûne ne peuvent s’exprimer que si les pratiquants sains suivent une hygiène de vie et une diététique correcte : alimentation équilibrée de moins de 2000 calories/j, comportant des fibres, des crudités, un volume de boissons supérieur à 1,5 l/j et une activité physique enrayant la sédentarité (30 minutes d’exercice physique trois fois par semaine).

 

Les pathologies chroniques type hypertension artérielle, épilepsie, gastrite et asthme exigent une stabilisation de deux à trois mois avant le Ramadan pour pouvoir envisager, après avis médical et sous son contrôle, la possibilité de pratiquer le jeûne. En cas d’ulcère, d’ulcère évolutif ou en cours de cicatrisation, il n’est pas recommandé de jeûner. Quant aux médicaments, il y a consensus entre les oulémas et les scientifiques : seules la voie orale et la voie intraveineuse annulent le jeûne.


Source Horizon-dz

Lamia Baiche.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

comparer mutuelles 12/11/2014 18:15

Je suis sans doute ta plus grande fan, on veut encore d’autres posts aussi intéressants !

mutuelle swiss life 17/08/2011 13:04


c'est intéressant pour la santé, mille merci pour cet article