Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Rappel de Dieu
  • Le Rappel de Dieu
  • : Ce blog est destiné à tous les musulmans qui cherche à se rapprocher d'Allah par Sa Parole et celle de notre bien aimé prophète(saw). Par ailleurs, les non- musulmans qui veulent apprendre ou s'intéresser l'islam et ses innombrables richesses sont les bienvenues. Des thèmes, des histoires, de la spiritualité..y sont abordés. Contact : le-rappel@live.fr vos suggestions sont les bienvenues. ACCUEIL
  • Contact

Evènement

Thème du moment

Vaincre les tentations

 

La lutte contre les tentations, le plus souvent appeller en arabe " jihad nafs" littéralement  "effort contre son égo", implique pour le musulman de faire les efforts pour aboutir à une maitrise de soi.

Cela suppose un effort intellectuel pour disserner la limite entre le bien et le mal, entre le "hallal" et le" hram", entre la bonne action et la mauvaise action.

Cependant, l'effort intellectuel ne suffit pas. En effet, il est necessaire d'agir en consequence pour arriver à gérer et à controler son instinct et ses pulsions . Pour cela le croyant doit se contenir en étant maître de son ego.

C'est pourquoi le musulman est appeller à délaisser l'illicite pour parfaire son caractère et à se rapprocher du modèle, à savoir le prophète Mohammed (saw).

      Qu'Allah face de nous des musulmans sincères.

Allahouma amine.

Archives

24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 19:36

Je suis parti a L’expo "Gaza 2010", au sein du Musée d’Art Moderne de la ville de Paris. C’est une exposition incroyable sur les femmes, les enfants, les hommes, victimes du massacre de Gaza.

Une  des meilleures réponses à donner à une telle intolérance et injustice  serait que de nombreuses personnes aillent visiter cette exposition.

 

L’expo "Gaza 2010", au sein du Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, a bien ouvert ses portes normalement aux visiteurs mardi à 10 H et ces derniers peuvent apprécier la qualité de l’oeuvre du photographe de Kai Widenhöfer, au grand dam de tous ceux qui espéraient sa fermeture, par le biais de leurs menaces et pressions.

Nous n’irons pas jusqu’à remercier la LDJ de la promotion ainsi assurée à cette exposition, que la direction du Musée a eu la bienséance de ne pas fermer malgré l’attaque de dimanche et les fortes pressions du CRIF.


A 13 heures mardi, on pouvait déjà compter plusieurs centaines de visiteurs supplémentaires de l’expo, installée à côté des collections permanentes du Musée d’Art Moderne de Paris (11 avenue du Président Wilson. 75016 Paris. M° Iéna ou Alma-Marceau, ligne 9).


Des journalistes ont également fait le déplacement à la réouverture ce mardi, l’Agence France Presse ayant pour sa part publié une dépêche lundi soir pour décrire les incidents survenus dimanche, et ayant provoqué une fermeture temporaire de 2H de l’exposition, après que le personnel de sécurité du Musée eut réussi à expulser la vingtaine de voyous de la LDJ venus menacer les oeuvres exposées.

Ces derniers ont osé prétendre que cette expo était un montage, qu’il s’agissait de propagande antisémite et qu’en réalité on vivait parfaitement bien à Gaza !

 

Un car de police assure désormais la protection du musée et des visiteurs, puisque le gouvernement français laisse ces bandes fascistes sévir, s’entraîner militairement et agresser lieux et personnes.

Mais cette fois-ci, les nervis de la "Ligue de Défense Juive" ont plus que raté leur coup : ils voulaient faire fermer l’exposition par la force et la menace ; ils ont obtenu l’effet inverse. L’expo suscite encore plus d’intérêt, car beaucoup de gens se demandent ce qui a pu motiver ces fanatiques.

 

Et ils découvrent ainsi que "l’opération plomb durci" n’a pas seulement assassiné près de 1400 personnes dont quelque 400 enfants, mais qu’elle a aussi amputé des milliers de Gazaouis de tous âges, mutilés à vie, dont certains ont bien voulu, avec une dignité et une pudeur émouvantes, être photographiés par Kaï Wiedenhöfer, pour témoigner de cette vaste tragédie.

 

Tragédie qui est loin d’être terminée. Non seulement le blocus de Gaza se poursuit et l’interdiction d’importer du ciment et autres matériaux de construction laisse actuellement éventrés les batiments photographiés, mais la bande de Gaza continue à subir quotidiennement des bombardements israéliens, avec son cortège de morts et de blessés.

 

L’exposition est ouverte tous les jours sauf le lundi, de 10 H à 18 H, et ce jusqu’au 5 décembre prochain. Allez-y et faites passer l’information. Elle mérite vraiment le déplacement.

(La librairie du Musée vend le livre de l’exposition, "The Book of Destruction").

 


CAPJPO-EuroPalestine


Partager cet article

Repost 0

commentaires