Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Rappel de Dieu
  • Le Rappel de Dieu
  • : Ce blog est destiné à tous les musulmans qui cherche à se rapprocher d'Allah par Sa Parole et celle de notre bien aimé prophète(saw). Par ailleurs, les non- musulmans qui veulent apprendre ou s'intéresser l'islam et ses innombrables richesses sont les bienvenues. Des thèmes, des histoires, de la spiritualité..y sont abordés. Contact : le-rappel@live.fr vos suggestions sont les bienvenues. ACCUEIL
  • Contact

Evènement

Thème du moment

Vaincre les tentations

 

La lutte contre les tentations, le plus souvent appeller en arabe " jihad nafs" littéralement  "effort contre son égo", implique pour le musulman de faire les efforts pour aboutir à une maitrise de soi.

Cela suppose un effort intellectuel pour disserner la limite entre le bien et le mal, entre le "hallal" et le" hram", entre la bonne action et la mauvaise action.

Cependant, l'effort intellectuel ne suffit pas. En effet, il est necessaire d'agir en consequence pour arriver à gérer et à controler son instinct et ses pulsions . Pour cela le croyant doit se contenir en étant maître de son ego.

C'est pourquoi le musulman est appeller à délaisser l'illicite pour parfaire son caractère et à se rapprocher du modèle, à savoir le prophète Mohammed (saw).

      Qu'Allah face de nous des musulmans sincères.

Allahouma amine.

Archives

9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 14:44

La famille :  une constitution fondamentale dans notre société


La famille est un sujet d’une importance cruciale en ces temps modernes. Il est souvent évoqué qu’elle est « en crise », qu’elle a perdu de sa « cohésion » ou encore elle est de moins en moins facteur de socialisation.


Historiquement, l'autorité parentale, si elle semblait naturelle dans nos sociétés devient de plus en plus  absente de nombreux systèmes juridiques actuels.

Traditionnellement  et dans les économies agricoles aujourd’hui on rencontre plutôt des familles du type patriarcale (c’est une famille dans laquelle l’autorité est détenue par le patriarche). C’est une famille fortement hiérarchisée. Chacun travaille dans cette famille en fonction de son âge et de son sexe.  Après 1945, différents phénomènes sont apparus : la reconstruction, l’augmentation de la population (le baby-boom), urbanisation croissante, augmentation du niveau de vie, émergence du salariat. De ce fait plusieurs types de familles ont émergés. La famille dominante après 1945 est la famille conjugale (relative à l’union entre le mari et la femme). La femme a 2 activités : les travaux ménagers, l’éducation des enfants et le travail à l’extérieur pour un salaire d’appoint. Dans les années 70-80, la famille est contemporaine. La configuration familiale est d’ordre associatif (répartition équilibrée des activités au sein de la famille). C’est la conséquence de facteurs juridiques et culturels. En particulier l’élévation du niveau d’éducation. On parle de famille à 2 apporteurs.


Après les années 80 l’ordre structurel familial connait une instabilité progressive.  Même si aujourd’hui le mariage reste le modèle dominant de la famille l’union libre ( concubinage, PACS …)  a fortement augmenté chez les jeunes, et on assiste en parallèle  à une forte augmentation des  familles monoparentales : Famille où il n’y a qu’un seul parent (85% des cas, c’est la mère qui obtient la garde de l’enfant). Cet état de fait s’accompagne d’une forte poussée des divorces depuis 1970, année où  la "puissance paternelle" est remplacée dans la loi par "l'autorité parentale". Les divorces sont plus fréquents, mais aussi  plus précoces. A terme, 1 mariage sur 2 (le taux global du divorce semble avoir atteint 45 % en France vers l'an 2001 ) se termine par un divorce.


Les sociologues constatent  que certaines nouvelles formes de famille ont abouti à moins d’autorité, plus d’autonomie des membres de la famille, à des familles moins nombreuses, une plus forte éducation des enfants qui reçoivent  en revanche une moindre une présence maternelle),  un pseudo équilibre des activités , en effet la mère travail plus- le plus souvent en répercutant en plus de son travail les tâches du foyer-  

Le mariage reste le modèle dominant de la famille. Même si l’union libre a fortement augmenté chez les jeunes et les divorcés (1 enfant sur 3 naît hors mariage), on assiste à de nouvelles formes d’unions. On assiste à une baisse de la nuptialité (union – fréquente et + tardives), une banalisation du divorce, un développement de l’union libre, à ne recomposition de la cellule familiale.


 Malgré tout, la réalité est plus complexe et diverse : la famille reste le principal soutien affectif et naturel (emploi, logement).

La famille permet la reproduction des relations sociales. C’est une instance de socialisation. Vivre en société, c’est respecter certaines règles, accepter des contraintes, c’est se soumettre à des obligations (politesse, exactitude, savoir vivre…) Tout cela nécessite un apprentissage, une intériorisation progressive des normes et des valeurs. La famille prend en charge les premières tâches d’éducation, c’est surtout le cas de la mère qui encourage les enfants. La fonction de socialisation des enfants est fondamentale.


En islam, cette conception se renforce avec la conception que la famille est avant tout un moyen permettant le développement spirituel et éducatif de ses membres


Le système familial islamique apporte un bon équilibre entre les droits du mari, de la femme, des enfants et des parents.  Il cultive le comportement désintéressé, la générosité et l'amour dans un cadre bien organisé.  La paix et la sécurité qu'offre une famille stable sont très estimées et sont considérés comme essentiels au développement spirituel de ses membres.  Un ordre social harmonieux est créé à partir de l'existence de familles étendues et par la grande valeur que l'on attache aux enfants.

Par ailleurs,  la reconnaissance des enfants envers leurs parents est ancrés dans la foi musulmane. L’effort requis pour prendre soin de ses parents au moment le plus difficile de leur vie est considéré comme un honneur et une bénédiction, et aussi comme une occasion de grandir spirituellement.  En islam, il n'est pas suffisant de seulement prier pour nos parents; nous devons aussi agir envers eux avec une compassion illimitée, en nous rappelant que lorsque nous étions petits et faibles, ils nous ont préférés à eux-mêmes.  Les mères sont particulièrement honorées.  Quand les parents musulmans atteignent un âge avancé, ils sont traités avec compassion, gentillesse et désintéressement.


En islam, servir ses parents est le deuxième devoir en importance après la prière, et c'est leur droit de l'exiger.  Il est considéré comme méprisable de manifester de l'irritation envers les personnes âgées lorsque, sans que ce soit leur faute, elles deviennent difficiles.

Ce faisant, même si chez les musulmans la famille reste  la cellule de base des sociétés, la réalité montre qu’elle est entrain de se désagréger. C’est pour cela qu’il est important pour chaque musulmans de la communauté de renouveler ses intentions, de faire preuve de patience envers son mari, sa femme, ses enfants et surtout ses parents et avoir le souci de revenir aux sources.


Dieu a dit:

«  Et ton Seigneur a décrété: "N'adorez que Lui; et marquez de la bonté envers les père et mère: si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: "Fi!" et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.  Et par miséricorde, abaisse pour eux l'aile de l'humilité, et dis: "Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde puisqu'ils m'ont élevé lorsque j'étais tout petit". » (Coran, 17:23-24)

  Equipe le-rappel.over-blog

Octobre 2009

 

Un regard sur la famille en islam


Le comportement du Prophète avec sa famille


Les femmes et les hommes...


Conférence sur le mariage et la famille


La famille en islam : L’attrait de la vie familiale en islam


Les parents....


Islam et famille


L'importance de la mère en islam


L'amour d'un père...


Papa donne moi rien qu'une heure....


Kamil va se marier


Respect envers nos ainés..


La famille, sens et dimensions (de Mustapha Kacem)


Ma femme, la pieuse, m'a ouvert les yeux...


Le bol en bois


Lettre d'une mère à un fils

Choisir pour vivre ensemble toute une vie (1/2)

Choisir pour vivre ensemble toute une vie (2/2)


Est-ce que tu aimes ta maman ?


"Ma petite maman"


Papa je t'aime


La famille face à la télé, internet, autres médias. (1/3)

La famille face à la télé, internet, autres médias. (2/3)

La famille face à la télé, internet, autres médias. (3/3)


Ne l'ignore pas !


Recommandation d'une mère à sa fille


La femme en tant que mère

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires